Historique

En 2002, deux personnes engagées et militantes ont donné naissance à la Faculté des sciences de l’éducation et l’ont accompagnée jusqu’en 2004 : M. Henri Awit et Mme Katia Haddad, Doyen et vice-Doyen de la Faculté.

Par la suite, Mme Nada Moghaizel-Nasr,  Doyen de la Faculté entre 2004 et 2012, s’est donnée corps et âme  pour  « élever » ce nouveau-né de l’Université Saint-Joseph. Pendant huit années consécutives, Mme Moghaizel-Nasr, grâce à son sens de l’engagement et à ses grandes qualités humaines, relationnelles, académiques et managériales, a réussi à faire croître ce « fleuron de l’USJ », ainsi baptisé par l’agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur.  Deux mandats durant, elle s’est entièrement consacrée au développement de la Faculté et de chacun de ses membres. En septembre 2012, le flambeau a été transmis à M. Fadi El-Hage, qui a oeuvré à consolider le fonctionnement de la Faculté. Depuis 2016, c'est Mme Patricia Fata Rached qui contribue fortement à l'évolution de la Faculté dans tous ses aspects.

En passant ainsi de la logique « d’enseigner » à la logique « d’éduquer à », la Faculté des sciences de l’éducation devient, par là même, un carrefour de disciplines et  un croisement des identités et des valeurs humaines et humanistes, placés sous l’égide du respect des différences, comme l’a si bien dit P. Anthony de Mello : « l’éducation ne devrait pas préparer à la vie : elle devrait être la vie ! »